mon coeur (pièce audio), 2000


Installation audio in situ. Six hauts parleurs avec amplificateur intégré, 3 lecteurs CD.

Six enceintes acoustiques sont cachées en différents endroits dans l’espace de la galerie. Selon la déambulation du visiteur, chacune donne à entendre, de façon interrompue, les sons et bruits de différentes activités qu’on peut faire dans une maison.

L’œuvre en sourdine s’intègre de façon subliminale à l’espace de la galerie comme le ferait une composante du mobilier. Parfois un son incongru (un glissando de harpe ou autre) vient surprendre le cours des choses et produit une sorte de dédoublement ou de duplication de l’espace.

La version abrégée de cette pièce fait partie d’une compilation et d’une publication regroupant diverses pratiques reliées à l’art audio Aural Cultures dirigée par Jim Drobnick.

Présenté en 2000, dans l’exposition collective Signes vitaux, à la Galerie Leonard and Bina Elen Art, Université Concordia. Commissaires : Display Cult et Colette Tougas




PRESSE
LAMARCHE, Bernard, «  L’exposition comme allégorie des sens », Le Devoir, Montréal, 15-16 avril 2000.

VAN HOOF, Marine, « Signes de vie :
Vital Signs », Vie des arts, No. 179,
Montréal, 2000.

PUBLICATIONS
Aural Cultures, DROBNICK, Jim (sous la supervisionde), YYZ Books, 2004,
288 pp col. ill. (avec CD audio).