quelque chose qu'on croit pouvoir
tenir dans la main, 2000


Environnement sculptural, audio et objets transparents. Bois, MDF, plexiglas, fil de nylon, enceintes acoustiques, lecteur CD. 10’X10’X10’.

Construction cubique à l’intérieurde laquelle des fils transparents forment un grillage de multiples cubes tel un tissage de l’espace.

Une voix de femme puis d’homme fait l’épellation d’un texte en un récit dont chaque lettre énoncée tient lieu de mot. Un truchement optique produit par les fils opère de concert avec le texte ainsi décomposé, tous deux participant d’un effet de déstabilisation.

Collection du Musée national des Beaux-arts du Québec.

Présenté en solo à :
Paved Art Gallery, Saskatoon, 2004.
Skol, Montréal, 2000.

Expositions collectives :

Acquérir pour grandir, Musée national des beaux-arts du Québec, commissaire : Anne-Marie Ninacs.
Bonheurs et simulacres, 2ème édition de La manifestation internationale d’art de Québec, Québec.
Commissaire : Bernard Lamarche.


Photos prises à la Galerie Skol
à Montréal et à la Paved Art Gallery, Saskatoon. Crédits photos :
Guy L’Heureux et Grant Keman.